État de l’art de la validation de Edudemia

L’évolution des exigences de la société et les développements technologiques remettent une fois de plus en question le professionnalisme des enseignants de l’enseignement supérieur. En conséquence, les gouvernements, les administrations publiques et les organisations internationales lancent des politiques éducatives qui encouragent à la fois le développement professionnel des enseignants de l’enseignement supérieur et la définition de cadres de compétences plus ou moins rigoureusement fondés sur des recherches et des preuves empiriques. Les constructions du « citoyen du 21e siècle », par exemple, suggèrent des valeurs universelles et, avec elles, des cadres de compétences universels. En effet, ces valeurs et ces cadres sont culturellement et historiquement liés et contiennent un certain degré de normativité. Ainsi, les cadres de compétences doivent être validés empiriquement pour garantir qu’ils reposent sur un consensus. L’étude de la littérature, les analyses des pratiques et des contextes institutionnels ne répondent pas à elles seules aux exigences de validation, même si le résultat, un nouveau cadre de compétences, edudemia, a été construit de manière inductive. Notre cadre sera validé comme suit :

  • Méthode :
    • DELPHI à grande échelle en deux étapes *.
      • Les participant-e-s doivent évaluer 5 domaines de compétence et 37 compétences. Pour ce faire, ils doivent répondre à quatre questions : Sont-ils pertinents pour l’enseignement universitaire ? Sont-ils nécessaires dans la routine quotidienne de l’enseignement universitaire ? Sont-ils de plus en plus importants pour le développement et la qualité de l’enseignement universitaire ? Sont-ils formulés de manière compréhensible ?
      • Les participants sont également invités à attribuer chacune des 37 compétences aux domaines de compétence afin d’obtenir une validation de contenu.
  • Échantillon :
    • Les enseignant-e-s d’éducation supérieure
    • Les différentes régions géographiques et linguistiques de la Suisse

L’enquête sera lancée à l’automne 2020. Les premiers résultats sont attendus début 2021 et seront publiés ici.


* La méthode DELPHI est souvent adoptée pour ce type de question de recherche. Habituellement, le processus de validation comprend le recrutement d’experts et des phases de consultation. Dans ce cas, les enseignant-e-s de l’enseignement supérieur sont considérés comme des experts du domaine, comme des praticiens confrontés chaque jour à des défis pédagogiques et didactiques ainsi qu’à des exigences sociétales. Un grand nombre d’enseignant-e-s de l’enseignement supérieur de différentes régions de la Suisse sera consulté.


Références bibliographiques

voir aussi Recherche et développement de edudemia

Collaboratrice scientifique : ingénierie pédagogique, recherche et développement marianne.helfenberger@fernuni.ch

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut